Quel psyllium pour mes intestins ?

Psyllium pour intestins

Peut-être avez-vous entendu des opinions opposées concernant le psyllium ? Certains le recommandent pour son effet bénéfique sur les intestins. D’autres avertissent de l’effet irritant de ses fibres sur la muqueuse intestinale. Qui croire ? Qu’en penser ?

More...

Ils ont tous raisons… Pourquoi ? Parce qu’ils ne parlent pas de la même chose ! :-)

En réalité, le psyllium se présente sous deux formes : soit les graines entières, soit sous forme de tégument de psyllium que les indiens pratiquant l’Ayurveda appellent psyllium husk.

Le "mauvais" psyllium irritant la muqueuse ​intestinale

Ce sont les graines entières de psyllium noir et brun, qui sont une autre variété de plantain. Les graines entières, même trempées dans l’eau, sont très riches en fibres irritantes pour la muqueuse intestinale. On le sait, les fibres sont indispensables pour la bonne santé des intestins. Mais trop de fibres, surtout provenant de graines, sont très irritantes car elles ont un effet de râpe quand elles sont présentes en trop grandes quantités. C’est pourquoi il vaut mieux privilégier un mélange de légumes aux fibres plus douces avec un peu de céréales.

Le bon psyllium husk

Le psyllium husk bénéfique est constitué des téguments de psyllium blond. Le tégument est l'enveloppe de la graine. Ce psyllium-là aide à nettoyer les intestins en douceur

Le psyllium blond est originaire principalement d’Inde et un peu du Pakistan, où il pousse naturellement, et où il porte le nom de Isabgol ou Ispaghul. Son nom latin est Plantago ovata. 

Il ne provoque aucune irritation des intestins, et peut donc être utilisé en cures ou pour d'autres utilisations.

Les propriétés du psyllium husk

C'est le mucilage, contenu dans le tégument de la graine, qui lui confère ses propriétés médicinales.

Le mucilage est une fibre douce, composée de pectines, qui se gorge d’eau comme un éponge (jusqu’à 8 fois son volume), et forme un gel mucilagineux, c'est-à-dire une masse gélatineuse très douce qui lubrifie les parois intestinales et agit comme une éponge, s’imprégnant des déchets et des toxines qu’il trouve sur son passage.

Dans les intestins, il forme un « gel » qui augmente le poids des selles, améliore leur consistance et accélère leur transit, par une action purement mécanique.

Le tégument de psyllium blond a également un effet favorable sur la flore intestinale, ou microbiote, car il contient également des prébiotiques.

Il a donc un effet favorable sur l'immunité, et aussi sur les maladies inflammatoires de l’intestin, nous y reviendrons dans un prochain article.

Il est donc un excellent régulateur de la fonction intestinale.

Le tégument de psyllium blond a également la propriété d'absorber les toxines, les métaux lourds, le mucus, et autres micro substances présentes sur son passage. C'est pourquoi il est préférable de le prendre loin des repas et des prises de médicaments.

De manière générale, les mucilages végétaux ont des propriétés adoucissantes, épaississantes et adhésives. Un mucilage n’est pas absorbé par la muqueuse intestinale. Le mucilage du tégument de psyllium contient 70% de fibres solubles et 30% de fibres insolubles, ce qui explique son effet adoucissant.

Les propriétés du psyllium husk sont tellement intéressantes qu’il entre dans la composition de certains médicaments à visée laxative de lest (action mécanique). Mais malheureusement, ces médicaments ne sont pas constitués à 100 % de tégument de psyllium. Ils contiennent des excipients de toutes sortes comme des colorants allergisants (indiqué dans la notice !), du sucre, voire d’autres substances laxatives irritantes.

Dans quels cas l'utiliser ?

- lors d'un jeûne ou d'une cure détox : pour son effet nettoyant doux sur la muqueuse, et pour son absorption des toxines.

- en cas d'irritation chronique des intestins (syndrome du colon irritable), entre autre pour son effet prébiotique. 

- lors de dysbiose

- en cas de diarrhée

- dans les maladies inflammatoires graves des intestins, comme la RCUH et la maladie de Crohn. Dans ce cas, un accompagnement par un professionnel de la santé est indispensable.

​- en cas d'allergie aux oeufs, 1 càsoupe de psyllium remplace 1 oeuf pour un effet liant (le laisser d'abord tremper quelques min dans 2 càs d'eau).

En quelles quantités ?

Tout dépend de l'effet recherché.

Comme pour toute fibre, il faut y aller progressivement, pour que le tube digestif s'adapte progressivement. On commencera par 1 càc/jour diluée dans un grand verre d'eau, de préférence en dehors des repas et des prises de médicament. Après 2 à 3 jours, on peut passer à 2 càc/jour, et ainsi de suite.

Faut-il le laisser gonfler avant de le boire ? Il n'y a pas de réponse unanime à cette question, les avis divergent. Personnellement, je le laisse gonfler, et le mélange plusieurs fois. J'ai observé un effet plus doux quand il a gonflé avant l'absorption.

Il est nécessaire de boire suffisamment (mais pas trop) pour que l'effet du tégument de psyllium puisse se produire, puisqu'il se gorge d'eau.

Conclusions

Le "bon psyllium", celui qui a des effets bénéfiques sur la flore et sur la muqueuse intestinales est donc bien le tégument de psyllium blond pur, ou psyllium husk pur, que l’on trouve en magasin bio ou en herboristerie. Il s'agira de toujours bien vérifier qu’il ne s’agit pas de psyllium noir ou brun. Et de le diluer dans un grand verre d'eau.

Crédits photo ©Fotolia 

​Références

1. Kanauchi et al., "Modification of intestinal flora in the treatment of inflammatory bowel disease" Curr Pharm Des. (2003)9(4):333-46 

2. Triantafyllidi A. et al., "Herbal and plant therapy in patients with inflammatory bowel disease"  Curr Ann Gastroenterol. 2015 Apr-Jun; 28(2): 210–220.

3. Bosscher D. et al., "Food-based strategies to modulate the composition of the intestinal microbiote and their associated health effects"  J Physiol Pharmacol. 2009 Dec;60 Suppl 6:5-11.

4. Fernández-Bañares F, et al. "Randomized clinical trial of Plantago ovata seeds (dietary fiber) as compared with mesalamine in maintaining remission in ulcerative colitis. Spanish Group for the Study of Crohn’s Disease and Ulcerative Colitis (GETECCU)" Am J Gastroenterol. 1999;94:427–433

5. Westerhof W, et al., "Mucopolysaccharides from psyllium involved in wound healing". Drugs Exp Clin Res. 2001;27:165–175.

Isabelle

Nous méritons tous une vitalité au top pour vivre notre vie à son plein potentiel, dans une harmonie corps-cœur-esprit. Dotée d'un solide bagage scientifique et médical, je propose aux personnes en quête de santé optimale des informations pour disposer d'une énergie robuste et d'une joie paisible, tout en restant alignées sur qui elles sont vraiment. Mon but ici est de fournir des informations pointues, nuancées et complètes, sur la nutrition et sur les autres piliers de la santé naturelle.

Les commentaires sont fermés