Un concentré de santé facile à préparer : le bouillon de poulet

Bouillon de poulet maison

Le bouillon de poulet est bénéfique pour l’âme … ! Clignement d'œil

Savez-vous qu’il est aussi bénéfique pour le corps ?

C’est un véritable concentré de nutriments facilement assimilables par le corps.

La science valide aujourd’hui ce que nos ancêtres savaient. Dans toutes les traditions millénaires, on trouve du bouillon de poule, de boeuf ou de poisson. Traditionnellement, ces bouillons soutiennent la guérison de nombreuses maladies. Les asiatiques commencent leur repas ou leur journée par un bol de bouillon de viande ou de poisson.

La science confirme la richesse du bouillon de poulet

– des tas de sels minéraux sous forme organique facilement assimilables : pas seulement du calcium, mais aussi du magnésium, du phosphore, de la silice, du soufre et des traces d’autres minéraux.

– du sulfate de chondroïtine et de glucosamine libérés par les cartilages, qui sont aujourd’hui vendus très chers pour les douleurs articulaires.

– du collagène qui nourrit le tissu conjonctif, qui se présente sous forme gélatineuse quand le bouillon refroidit. Le collagène et la gélatine ont de nombreuses propriétés bénéfiques : ils aident à la réparation de la muqueuse digestive, favorisent l’équilibre probiotique, et améliorent la souplesse de la peau. Des études récentes démontrent l’efficacité du collagène dans l’ostéoporose et les maladies articulaires.

– des acides aminés conditionnels: la glycine, la proline, l’arginine et la glutamine. On les dit conditionnels, car ils deviennent essentiels dans certaines conditions, quand on n’en produit pas. C’est le cas quand on est malade ou très stressé.

Ses bénéfices pour la santé

– le bouillon de poulet améliore la digestion des aliments chez des personnes en difficulté digestive, et aide à reconstruire la muqueuse intestinale altérée.

– la muqueuse intestinale est altérée dans de nombreuses pathologies : les allergies, les intolérances alimentaires, l’eczéma, l’asthme, le côlon irritable, le reflux oesophagien, les ulcères, les maladies auto-immunes, …

– son action bénéfique a également été démontrée dans la fatigue chronique, la fibromyalgie, le diabète.

– il améliore la santé des articulations. La silice organique aide à fixer la vitamine D et lutte efficacement contre les inflammations articulaires.

– il soutient le système immunitaire, et est donc également utile pour soigner les grippes et les autres infections virales en hiver.

Bouillon maison ou bouillon cube ?

Le bouillon est fait à partir d’os avec cartilages, quelques morceaux de viande, de la peau, des légumes, un bouquet garni, et de l’eau froide. On y ajoute du vin blanc ou du vinaigre ou du jus de citron, pour leur action légèrement acide qui favorise la libération des nutriments contenus dans les os et cartilages.

Dans les années 1950, l’industrie agro-alimentaire a découvert la production artificielle d’arômes ressemblant à la viande. De même que le glutamate qui potentialise l’effet des arômes artificiellement créés par les chimistes. De là sont nés les bouillons cubes, les soupes en sachets, les sauces toute faites, les plats préparés au goût de viande, ne contenant qu’un goût ! On n’y retrouve aucune trace des nutriments bénéfiques du véritable bouillon de poulet maison.

LA RECETTE

– 8 ailes de poulet bio ou 1 carcasse

– 2 carottes moyennes bio lavées et coupées en 2 (à éplucher si non bio)

– vert de poireau coupé en longs tronçons (ou tout autre légume vert de saison)

– 1 gousse d’ail entière

– 1 oignon épluché piqué d’un clou de girofle

– 1 feuille de laurier

– 2 branches de thym

– 1 petit verre de vin blanc sec de qualité OU 1 jus de citron OU 1 càs de vinaigre

– 1 pincée de sel et quelques tours de moulin de poivre

Placez tous les ingrédients, sauf le sel et le poivre, dans un faitout (de préférence en inox 18/10). Recouvrez de 5 litres d’eau froide. Portez à ébullition. Dès l’apparition des premiers bouillons, diminuez la source de chaleur et laissez mijoter à feu très doux pendant minimum 3h, et plus si possible (6h).

Retirez les légumes et les os avec une écumoire, et les jeter (ils ne renferment plus rien d’intéressant, tout est dans le bouillon !). Filtrez si nécessaire (à l’aide d’un chinois). Ajouter une pincée de sel et du poivre en dernier, pour éviter le goût âcre d’une trop longue cuisson du poivre.

L’idéal est d’en consommer une tasse par jour, sur un estomac vide ou avant un repas.

 

Pour aller plus loin :

Dr Natasha Campbell McBride: Le syndrome entéropsychologique, Ed. Nutrition Holistique, 2011

Taty Lauwers : Cuisine nature… à toute vapeur, Ed. Aladdin, 2005

Kaayla Daniel :   Why broth is beautiful: essential roles for proline, glycine and gelatin.  Wise Traditions, Spring 2003, 25-36. www.westonaprice.com

Sally Fallon :  Broth is beautiful. Wise Traditions, January 2000,  www.westonaprice.org

Gersten D, The 20 Amino Acids: What They Are and How They Keep You Alive and Vibrant. http://www.imagerynet.com/amino/20_amino.html

Jack Canfield & Mark V. Hansen : Bouillon de poulet pour l’âme, Ed. J’ai lu, 2000

Crédits photo © fkruger

Isabelle

Nous méritons tous une vitalité au top pour vivre notre vie à son plein potentiel, dans une harmonie corps-cœur-esprit. Dotée d'un solide bagage scientifique et médical, je propose aux personnes en quête de santé optimale des informations pour disposer d'une énergie robuste et d'une joie paisible, tout en restant alignées sur qui elles sont vraiment. Mon but ici est de fournir des informations pointues, nuancées et complètes, sur la nutrition et sur les autres piliers de la santé naturelle.

Les commentaires sont fermés